Can Krisna´s sweetness be compared to the sweet taste we know in this world? How is Krishna´s sweetnes actually tasted? And who is the supreme enjoyer – Krishna or Srimati Radhika? Class from Gopalji Mandir, France, 15.8.2017.

Audio online:

Audio for download:

https://drive.google.com/file/d/1ANlKJMvBEva9aE5-3efey5F1gmTocZRu/view?usp=sharing

TRANSCRIPTION:
Srila Bhakti Nandan Swami Maharaj:
Existe-t-il quelques choses plus doux que Krsna ? La réponse est une grand NON ! Je vais un petit peu apporter un éclairage sur ce concept de la douceur qui englobe tout les aspects de Krsna. Dans tout les divertissements de Krsna, ce concept de douceur n’est pas simplement la douceur que l’on connaît, que l’on a l’habitude de goûter ou qu’on peut goûter parce que ce serait vraiment beaucoup trop limité. Il y a bien plus que cela ! Il y a bien plus que notre concept limité de goût doux (sweet taste) dans ce plan matériel. Sur ce plan matériel, quand on goûte quelques choses de vraiment très doux alors, bien sûr on ressent une grande joie mais nous ne sommes pas complètement submergés par cette joie, cette douceur (au contraire nous goûtons cette douceur).
Dans les divertissements de Krsna et dans Ses aspects, le dévot est complètement submergé par cette douceur, ce n’est pas qu’il va goûter la douceur de Krsna-lila mais simplement son cœur est complètement submergé. C’est difficile de comprendre si c’est le cœur du dévot qui goûte ou qui reçoit ce nectar ou alors cette réalité supra-subjective qui descend ou qui submerge le cœur du dévot.
Parfois quand le flot de nectar coule dans le cœur du dévot, le cœur du dévot ne peut pas retenir tout ce nectar car il devient complètement submergé. A la fois le dévot goûte ce nectar et en même temps ce nectar coule sur lui sans cesse et il ne peut pas le garder dans son cœur et son cœur déborde. C’est une relation très dynamique entre le goûteur et le goûté et parfois ce goût supra-subjectif nectaréen descend et prend possession complètement du cœur du dévot, on peut voir que cette une synergie très dynamique entre les deux.
Le nectar des divertissements de Krsna n’est pas doux que dans un seul sens ou d’une seule manière, il y a une infinité de différentes douceurs un peu comme on peut voir dans ce monde, les sucreries spécialement à Vrndavana, faites avec le lait (sandesh, laddous), beaucoup de subtilité, ce n’est pas simplement juste du sucre mais c’est mélangé à d’autres choses qui donne toute une variété de goût sucré. Et bien sûr c’est bien au-delà de notre capacité à goûter les choses douces dans ce monde matériel. On pourrait se dire ”ce divertissement de Krsna me semble être comme du khir (riz au lait sucré) ou un sandesh”, c’est simplement comme une effluve du réel goût nectaréen des divertissements de Krsna. Pourquoi ? Parce que le nectar de Krsna n’est pas seulement goûté avec la langue mais goûté avec les oreilles quand nous chantons les noms de Krsna, bien sûr la langue goûte mais aussi les oreilles goûtent ce nectar, le transfère au cœur, puis le cœur goûte ce nectar. Puis le cœur peut également goûter la douceur de Krsna par le médium des yeux qui voit la merveilleuse forme du Seigneur Krsna. Pas seulement le nectar à travers la langue, les oreilles ou les yeux mais également à travers l’odorat, puis à travers le toucher et ultimement à travers les pensées car beaucoup de nectar coule de notre cœur quand nous nous souvenons des divertissements de Krsna.
Que dire du goût que peut expérimenter un dévot ? Krsna Lui-même veut s’expérimenter, se goûter et ne trouve aucune limite à ce goût nectaréen de Sa propre personne. Il est très difficile de savoir qu’est-ce qui est supérieur. Est-ce que Krsna est supérieur à Sa propre douceur ? Ou alors Sa propre douceur est supérieure à Lui-même ? Tout cela est Acintya-Bedha-Abheda, Krsna est vaincu par Lui-même.
On peut voir dans la vie du Seigneur Caitanya qui est Krsna Lui-même est venu se goûter Lui-même au moment où les vagues de nectar arrivait sur Lui, des vagues de nectar de la douceur de Krsna, alors Il ne pouvait plus se contrôler et expérimentait les 8 symptômes d’extase et pleurait, Ses poils se dressaient sur tout Son corps, Il tombait inconscient… Divinement transcendantale ou transcendantalement divin….
Nous savons tous que notre Bhakti Candan Yati Maharaj est emplit de ce nectar divin, on va le goûter de ses lèvres.
Srila Bhakti Candan Yati Maharaj
Je rends mon humble hommage à mes maîtres spirituels Srila Bhakti Bibudha Bodhayan Maharaj, Srila Bhakti Promoda Puri Maharaj, je rends mon hommage à Srila Bhakti Nandan Swami Maharaj qui est présent ici. A mes siksas-gurus, Srila Abbhay Charan Bhaktivedanta Swami Maharaj, Srila Bhakti Raksaka Sridhar Dev Goswami Maharaj, Srila Bhakti Dayita Goswami Maharaj et d’autres ainsi qu’à Sa Divine Grâce Srila Prabhupada Srila Bhaktisiddhanta Saraswati Thakura.
C’est très difficile de parler après un rasika-vaisnava, pourquoi ?; Parce qu’il faut une qualification, et je n’en ai aucune. Mais Srimati Radharani est très miséricordieuse, surtout envers un fou comme moi, et Elle envoie Ses très chers dévots et nous permet de goûter une ombre de la dévotion, or même cette ombre est quelque chose d’inconcevable et comme Srila Swami Maharaj parlait, de comment un dévot pouvait goûter la douceur de Krsna. Je me rappelle un dévot qui me parlait de son expérience car à un certain niveau de la dévotion, quand une personne a atteint le niveau de ruci et qu’il s’élève vers asakti, Krsna à travers Son nom commence à révéler Sa forme et là le dévot devient naturellement hissé sur un plan supérieur, un plan où les sens de l’âme émerge. Et là, la réalisation est une attraction suprême et Krsna peut donner au dévot directement la sensation de sentir le parfum de Son corps.
Or sur le corps du Seigneur, différentes parties sont semblables à des lotus, et chaque partie de Son corps a un parfum particulier et des qualités particulières, et le dévot est complètement transporté à goûter les qualités qui l’amène à goûter d’autres qualités infinies, et par la miséricorde de ce Seigneur Suprême, le dévot devient tel une abeille, alors il va sur une autre fleur de lotus et peut goûter d’autres qualités du Seigneur, encore et encore et encore…. . Le Seigneur est comme une fleur merveilleuse, je pourrais parler de différentes choses. Je ne vais pas m’étaler sur ce sujet-là, je vais parler d’autres sujets.
Maharaj tout à l’heure parlait que Krsna Lui-même ne peut pas goûter à Ses qualités infinies, on pourrait se dire qu’Il est toujours préoccupé par Lui-même, comme un yogi qui voudrait goûter la satisfaction de l’âme, mais ce qui est véritablement étonnant, c’est que Krsna en Lui-même expérimente le désir de connaître encore quelques choses de supérieurs. Ce sont les qualités et la douceur de Srimati Radharani.
Tout les jours, des arrangements sont faits pour que Srimati Radharani échappe à la vigilance de Jatila et Kutila, les sakhiscuisinent, préparent différents arrangements de fleurs, et tout les jours Srimati Radharani va pour partir au Surya-Kunda où il y a un temple de Surya et Kirtida Sa belle-mère est très contente, Pourquoi ? Parce qu’en adorant Suryadeva, le Dieu du Soleil, elle sait que Son fils Abhimanyu va avoir une longue vie, la richesse. Jatila est très contente que Radharani et Ses associées partent au Surya-Kunda, il y a une véritable escorte, Radharani se fait escorter par de nombreuses sakhis qui La fâne, qui chante Ses gloires, c’est un prétexte pour rencontrer Krsna. Les acaryas expliquent que cette rencontre avec Krsna est comme une augmentation illimité du désir de se rencontrer l’un et l’autre et que ce soit Krsna ou que ce soit Radharani, Ils expérimentent des sentiments véritablement très très élevés dans leur cœurs.
Krsna das Kaviraj Goswami explique qu’une fois que Radharani arrive au temple de Surya, bien sûr Elle adore le deva du Soleil pour pouvoir lui demander la faveur de pouvoir rencontrer Krsna et de ne pas avoir d’obstacles mais toutes les préparations ne sont pas pour Suryadeva, finalement toutes ces préparations sont les qualités et le cœur de Srimati Radharani. Parfois, les émotions de Radharani sont tellement élevées que Son cœur peint Vrndavana, toutes les allées, tout les arbres, tous prennent Sa couleur qui devient or, et parfois Srimati Radharani pleure, parfois Elle s’évanouit et parfois Elle courre.
Or quand Elle arrive au Radha-Kunda. Différentes descriptions sont faites du Radha-Kunda comme une fleur de lotus aux mille pétales. Cette rencontre est tellement puissante que quand Radha et Krsna se rencontrent, Ils ne peuvent même pas se reconnaître, tellement l’attraction est forte et Krsna se demande ”Qui est cette Personne ?” Et Radharani se demande ”Qui est cette Personne ?”
Au point que Srimati Radharani a peur de rencontrer Krsna. Krsna est tellement subjugué par les qualités de Srimati Radharani, par Sa beauté, par Sa douceur que Krsna est devenu un mendiant, Krsna pleure pour avoir cette douceur et cette beauté. Bien que Maharaj a dit que Krsna a des qualités illimités, qui ne peut pas se goûter Lui-même mais Srimati Radharani a une telle beauté, une telle splendeur et qualités que Krsna délaisse le fait de se goûter pour goûter Srimati Radharani. La vérité c’est que Radha et Krsna ne font qu’Un.
C’est pourquoi dans le monde transcendantal il n’y a pas de concupiscence. Dans notre monde à nous, on a un manque parce qu’on est séparé du Seigneur Suprême, la beauté absolue et l’amour absolu ? On cherche à travers une personne, l’exploitation ou la libération de la souffrance, quand Radha et Krsna sont ensemble Krsna ne fait que goûter Sa beauté et Sa douceur.
Krsna Das Kaviraj Goswami explique Krsna rencontre Srimati Radharani, Sa douceur et Sa beauté augmente, et comme il n’y a que Srimati Radharani qui est qualifié pour goûter la douceur et la beauté de Krsna, seul Elle peut goûter complètement, personne d’autre. Quand Elle goûte, Sa douceur et Sa beauté augmente, Krsna das Kaviraj explique que Srimati Radhika est comme le miroir de la douceur et la beauté de Krsna, or quand Krsna voit Sa beauté et Sa douceur s’accroître à travers Srimati Radharani alors Sa propre beauté et Sa douceur augmentent, cette relation entre Radha et Krsna est illimité.
Parfois, Krsna arrive et n’a pas forcément vu que Radharani était là, quand Il voit Ses Kunjas alors Il voit toutes les qualités de Srimati Radharani se manifester. Parfois les qualités de Radharani viennent tellement se manifester en Lui qu’Il prend Son teint, Son humeur et veut Se goûter Lui-même, même à Vraja. C’est un monde peu compréhensible pour nous, une telle douceur, de tels sentiments, cela ne peut être expérimenté que par la grâce de Srimati Radharani et cette grâce-là descend à travers les Vaisnavas, mais on ne doit jamais penser que l’on ne pourra jamais goûter cette douceur et cet amour, car qu’est-ce que c’est pour Radharani d’ouvrir juste un petit peu les portes à Son serviteur. Dès que ce parfum de Sa miséricorde Se connecte à nous, Elle peut même nous faire comprendre et expérimenter des choses qui sont illimitées, parce que Sa miséricorde est illimitée et Son amour pour nous est illimité, si on veut faire plaisir à Krsna, il suffit de parler de Srimati Radharani. Aujourd’hui c’est Son anniversaire (Krsna). Qui captive Krsna à part Srimati Radharani ?
Parfois quand Srimati Radharani vient à la rencontre de Krsna, Elle ne veut plus Le voir et rentre dans une état de bouderie, personne ne peut ouvrir Son cœur, Krsna est dévasté et pleure et Sa dévastation ne connaît pas de limites au point qu’Il pense qu’Il va quitter Son corps. Srimati Radharani a un tel pouvoir sur Lui que les amis de Krsna sont obligés de mendier la miséricorde de Srimati Radharani.
On présente toujours Krsna comme Celui qui fascine tout le monde, comme celui qui met tout le monde à Ses pieds, mais les vrais dévots, ceux qui peuvent avoir une vision de Vraja, voient tout le contraire et ce n’est pas étonnant parce que ce monde matériel est un reflet de la réalité transcendantale. Bien que les hommes dans ce monde matériel jouent les costauds, quand une femme pleure alors où est la force de l’homme, par les larmes, la femme peut tout obtenir de l’homme, or dans le monde transcendantal, c’est Krsna qui pleure.
Jay Sri Krsna Janmasthami ki Jay
Srila Bhakti Nandan Swami Maharaj
Je pouvais goûter le nectar de Sa katha de Radha et Krsna. Krsna, plus spécifiquement Srimati Radharani m’a inspiré de parler d’un autre aspect de Ses gloires.
Quand Srimati Radharani est avec Krsna, Elle développe aussi Sa beauté et toutes Ses qualités jusqu’aux dernières limites de l’infini. Tout comme les qualités et la beauté de Krsna augmente lorsqu’Il voit Srimati Radharani, de la même façon, quand Srimati Radhika voit et est avec Krsna alors Sa beauté, Ses qualités, Sa douceur, Son amour extatique grandit jusqu’aux dernières limites de l’infini. Krsna est Rasaraja, et Srimati Radharani est Mahabhava-Swarupa. Krsna est la Personnification du Rasa, les émotions suprêmement spirituelles (blissful love divine).
Srimati Radharani est connue comme Celle qui goûte, Celle qui Se divertit dans ces rasas divins jusqu’aux dernières limites. C’est très difficile de dire qui goûte qui, qui plus que qui. L’un est la Personnification de tout les rasas, ces amours extatiques spirituels et l’autre est Celle qui va goûter, qui va expérimenter, qui va se divertir dans toutes ces émotions spirituelles, cet amour spirituel, que l’on appelle Mahabhava-Swarupa.
Je répète, je dois répéter ! L’Un, Krsna est Rasaraja, Celui qui est la Suprême personnification de l’amour divin extatique et Srimati Radhika est la Personnification de Celle qui va goûter et expérimenter ce que Krsna personnalise, Elle est Celle qui prend plaisir de Krsna on pourrait dire et Krsna est Celui qui est savouré par Srimati Radhika.
Krsna est originellement très fier dans le sens où Il Se dit ”Je suis l’Etre Originel Suprême, Je suis Celui qui prend plaisir de tout ce qui existe !” Mais cette fierté est complètement dissoute quand Il est en présence de Srimati Radharani qui est Mahabhava-Swarupini. Elle Le surpasse dans le sens où Elle est une adoratrice supérieure suprême car Elle est capable de prendre plaisir de Krsna. Le plus que Krsna est savouré par Srimati Radharani, le plus Ses qualités, la beauté de Krsna s’expandent jusqu’aux dernières limites de l’infini.
Krsna Se dit Lui-même: ”Pourquoi Je suis connu comme l’attracteur Suprême, parce que quand Srimati Radharani prend plaisir de Moi alors Je peux savourer le fait que Je me fait savourer par Srimati Radharani.” Et nous savons tous qu’Ils Se sont tous combinés dans le Seigneur Gauranga. Shaktimanet Shakti ne peuvent pas être l’un sans l’autre. L’un complémente l’autre jusqu’à l’infini, l’un promeut l’autre jusqu’à l’infini.
Lorsque le Seigneur veut expérimenter l’amour pour Lui-même, Il n’est pas totalement satisfait mais quand Il peut goûter l’amour pour Lui-même que Srimati Radharani expérimente, en d’autres termes l’amour de Srimati Radharani pour Krsna alors Il peut aller jusqu’aux dernières limites de Ses qualités et de Sa douceur, Il avait besoin de devenir le Seigneur Gauranga. C’était l’amour de Srimati Radhika pour Lui qu’Il a put goûter, c’était bien plus supérieur aux goûts qu’Il trouvait dans l’amour qu’Il avait pour Lui-même.
D’un autre coté, Srimati Radha-Thakurani, la Déesse Divine Svayam-RupaSrimati Radha-Thakurani trouve le meilleur goût d’amour extatique en Elle-même pendant qu’Elle est embrassée par l’amour extatique de Krsna, embrassée en Elle-même et alors qu’Elle est submergée dans cet état, inondée de sentiments pour Krsna. Elle ressent également le meilleur goût d’Elle-même. De même, Srimati Radharani sentit qu’Elle est Elle-même un océan illimitée d’amour extatique pour Krsna. Mais Elle trouve aussi le meilleur du goût de nectar dans cet amour de Krsna en Elle alors que Krsna l’aime tant à travers cet amour réciproque avec Krsna, cela se développe car Krsna trouve le meilleur de Lui-même à travers Srimati Radharani,
Elle trouve également le meilleur d’Elle-même, Elle trouve également le meilleur goût de l’amour d’Elle-même en étant aimée par Krsna et vice-verca. Krsna est connu comme Celui qui charme, qui envoûte, qui attire toutes les entités vivantes, Radharani est capable de charmer, d’envoûter, d’attirer cette Personne-même, Krsna qui attire tout le monde. Mais, Srimati Radharani dit : ”Je suis tellement attirée et séduite par Mon Seigneur Krsna ! Qui charme qui le plus ? Je me sens aussi tellement sans recours, capté par un contrôle et charmée sans recours, attiré par Mon propre Seigneur Krsna.”
De cette façon-là, ces échanges d’amour entre Radha et Krsna vont augmenter leur goût et leur amour jusqu’aux dernières limites de l’infini à travers leur amour réciproque. La querelle entre les deux perroquets (Suka et Sari) de Radha et Krsna ne s’arrêtent jamais. Parfois, il y a des querelles affectueuses entre les petits amis de Krsna et les petites amies de Srimati Radharani, et ces querelles ne s’arrêtent jamais.
Krsna, consciemment va mettre Srimati Radharani sur un piedestale en disant : ”Oh ! Elle est ma Déesse, Elle est tout pour moi !” Krsna parle de Ses réalisations à Ses Priya-Narma Sakha en disant : ”Ma défaite, toutes les défaites que j’ai avec Srimati Radharani, pour Moi c’est Ma plus grande victoire”, ”Cela Me procure tellement de joie quand Je suis captivé, capturé, dompté par l’amour de Srimati Radhika et cette apparente défaite est pour Moi, Ma plus grande victoire !”
Raya Ramananda avait cette vision divine du Soi réel, le Soi Originel du Seigneur Gauranga, en tant que Rasaraja et Mahabhava combinés, puis Ramananda Prabhu réalisa les résultats.
Transcrit et traduit en Français par Rasalila Devi Dasi
Aidé et conseillé par GovardhanKrsna Das Prabhu